Opéra variable de Henri Pousseur - Texte de Michel Butor (donné en allemand)
Le jeune compositeur Henri scelle un pacte avec un diabolique directeur de théâtre. Un nouvel opéra doit être créé. Unique condition : ce doit être un " Faust ". C'est le public qui décide de la suite de la musique et de l'action. Sauvera-t-il l'art ou l'artiste ? Henri atteindra-t-il le bonheur personnel ou un nouveau chef-d'œuvre ? Mais attention : c'est le diable qui fixe les règles du jeu.

Dans leur version actualisée de " Faust ", jouée pour la première fois en 1969, le compositeur belge Henri Pousseur et son librettiste français Michel Butor questionnent avec brio et humour le genre de l'opéra dans son entrelacs de relations entre l'exigence artistique, la nécessité économique et les caprices du public. Ils jouent avec les introspections biographiques ainsi qu'avec les citations littéraires et musicales.

 

Text in full page